Le marché solaire thermique autrichien croît fortement

Avec son chiffre d’affaires de 232 millions d’euros, le marché autrichien de l’énergie solaire thermique se porte bien : en 2005, les entreprises locales ont produit 681 500 m2 de collecteurs solaires, soit 26,6% de plus qu’en 2004 ; 96,6% (658 010 m2) de cette surface était constituée de capteurs thermiques plats, 0,8% (5 400 m2) de tubes sous vide et 2,6% (18 100 m2) de collecteurs non vitrés, à l’image des absorbeurs plastiques couvrant les piscines en plein air. Or seul le marché des absorbeurs semble parvenu à saturation.

L’essentiel de la production est exportée (435 190 m2, soit 66,1%), le reste étant installé en Autriche même (232 000 m2). Les importations, elles, sont négligeables (9 200 m2).

Notons que les gouvernements régionaux participent à la croissance du secteur en subventionnant l’implantation de nouvelles installations : 71% de la surface installée en 2005 a fait l’objet de subventions, le montant total des aides accordées par les régions s’élevant à 25,3 millions d’euros.

Ainsi, 23 000 nouvelles installations de production d’eau chaude sanitaire ont vu le jour ; 95,9% (22 050) d’entre elles sont associées à des pavillons et maisons individuelles, 1,1% (250) à des immeubles d’habitation, 2,4% (550) à des bâtiments industriels ou commerciaux et 0,7% à d’autres types de bâtiments. Toutes représentent 65% des installations solaires thermiques, lesquelles comptent par ailleurs 35% d’installations servant au chauffage.

Le bilan en cumulé ? À supposer que les installations solaires thermiques aient une durée de vie de 21 ans, l’Autriche dispose dorénavant de 3 008 612 m2 de collecteurs en fonctionnement,pour une puissance installée de 2 106 MW, équivalente à celle de deux réacteurs nucléaires, et pour une énergie réellement produite de 1 030,3 GWh par an. À ce titre, en l’espace d’une année, la République alpine économise 163 866 tonnes de fuel, soit 440 000 tonnes de CO2.

Pour en savoir plus :

  • Gerhard Faninger (2006). ‘Der Solarmarkt in Österreich im Jahre 2005’, rapport réalisé pour le compte du BMVIT (Bundesministerium für Verkehr, Innovation und Technologie), GZ.BMVIT-607.143/0002-III/I6/2004
  • Alpen-Adria Universität Klagenfurt (AAU), Fakultät für Interdisziplinäre Forschung und Fortbildung, Institut für Technik- und Wissenschaftsforschung (STS), Sterneckstraße 15, AT-9020 Klagenfurt am Wörthersee, https://www.aau.at/sts/
Référence
SC 215
Table des révisions :
Créé le (ou avant le)
Créé par

Rédaction et première publication dans le cadre du Bulletin Électronique du Service Scientifique de l’Ambassade de France à Vienne et plus précisément dans le cadre du BE Autriche numéro 89 du 5 septembre 2006 (http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/38903.htm)

Publié le
Publié par
Temps passé pour la publication
3,50 heures

Republication après relectures, réécritures à la marge, suppression des coordonnées personnelles périmées et mise à jour des coordonnées plus génériques (coordonnées de l’institut de recherche) ; activation de la vue ‘Archive’ et modifications de son paramétrage de façon à créer des archives en français de la forme ‘archives/année/mois’, au travers de filtres contextuels reposant sur l’année de création et sur le mois de création des contenus publiés (hors rubriques)